Le mashup (ou application composite en français) combine les données de sources multiples en une seule base sur une application web ou une page web.

Le mashup : lier les données pour les rendre plus utiles

Internet regorge d’informations, le plus souvent indépendantes les unes des autres. Le mashup permet d’en faciliter l’accès et d’en simplifier la consultation. Il associe ainsi sur une application ou une page web, les informations de plusieurs sources différentes et les présente d’une toute nouvelle manière sur une interface spécifique. Liées entre elles, les données sont plus utiles et exploitables.

Cette technique de développement web (accessible souvent sans connaissances avancées en programmation) propose des résultats enrichis aux internautes, notamment grâce aux API proposées le plus souvent gratuitement par les éditeurs de contenus. Parmi les plus connues, on trouvera Google Maps qui permet d’intégrer la carte sur d’autres pages web et d’en combiner les informations avec d’autres flux d’informations.

Le mashup, un outil contributif

Le mashup s’inscrit dans la lignée du web collaboratif. Chaque développeur ou éditeur de données peut ainsi faire appel à des données déjà existantes mises en ligne par d’autres au lieu de tout composer par eux-mêmes. Il y apporte ensuite ses propres informations, créant de ce fait un contenu inédit pour les internautes.

Le mashup a participé ces dernières années à l’essor des applications sociales et du Web 2.0 en permettant à chacun de contribuer à amplifier la masse d’informations échangées sur Internet.

Mashup
Noter cet article